Disparition de Jacques Oudin, ancien président

du Cercle Français de l’Eau

23 mars 2020

Disparition de Jacques Oudin, ancien président du CFE

Le Cercle Français de l’Eau a appris avec beaucoup de tristesse, la disparition de Jacques Oudin, ce samedi 21 mars 2020, à l’âge de 80 ans. 

C’est une figure pionnière pour le secteur de l’eau et de la coopération internationale qui vient de nous quitter. Dès les années 1970, il a pris conscience comme élu local de la Vendée qu’il fallait davantage protéger l’environnement et particulièrement nos littoraux et la ressource en eau. Il a été conseiller général de la Vendée entre 1976 et 2015 et conseiller municipal de la Guerinière (commune sur l’île de Noirmoutier) de 1977 à 2014.

Au Sénat, où il entre en 1986, il est, notamment, l’initiateur de la loi qui porte son nom Oudin-Santini, qui entre en vigueur un an après son départ du Palais du Luxembourg. Cette loi autorise depuis 2005, les collectivités, syndicats et agences de l’eau à consacrer jusqu’à 1 % de leur budget eau et assainissement au financement d’action de solidarité internationale dans des pays en développement. Cette loi, ambitieuse, permet depuis quinze ans de mobiliser des sommes jamais atteintes pour le secteur de l’eau et de l’assainissement. Face au succès de ce dispositif, il a été élargi depuis à l’énergie et à la gestion des déchets.

Devant la multiplication des acteurs dans le secteur de l’eau en France, il décide de créer en 1990, l’association : le Cercle Français de l’Eau (CFE), dont il sera le président pendant quatorze ans. Il souhaite qu’elle regroupe un ensemble de partenaires institutionnels et professionnels, autour de représentants des collectivités territoriales.

L’objectif est que cette association soit un lieu d’échange qui défend la place de l’eau au niveau nationale et européen. Le CFE promeut une politique volontariste et ambitieuse de l’eau qui réponde aux besoins qualitatifs et quantitatifs des générations actuelles et futures.

Le CFE a su prendre une part importante dans l’élaboration de la loi sur l’eau de 1992 concernant les politiques de planification, et de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (LEMA) de 2007.


Quand il décide d’arrêter sa carrière politique, il reste une source d’inspiration très active au sein du CFE. Il avait à cœur dans ses derniers combats, de faire prendre conscience aux jeunes générations, des risques du dérèglement climatique sur l’environnement en général et sur le secteur de l’eau en particulier.

Le Président du Cercle Français de l’Eau, Thierry Burlot et toute l’équipe présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Un hommage lui sera rendu lors de la prochaine Assemblée Générale du Cercle Français de l’Eau au Sénat, le 7 juillet 2020 autour de nombreuses personnalités et organismes ayant connu et travaillé avec ce passionné et grand connaisseur des problématiques de l’eau.

PLUS D’ACTUALITÉS

mars 2020

Disparition de Jacques Oudin, ancien président du Cercle Français de l’Eau

janvier 2020

Conférence du Cercle Français de l’Eau, 29 janvier 2020 au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau

janvier 2020

Vœux 2020 du CFE

septembre 2019

Thierry Burlot, nouveau président du Cercle Français de l’Eau
Thierry Burlot vient d’être nommé président du Cercle Français de l’Eau (CFE). Il succède à Sophie Auconie, députée de l’Indre-et-Loire et Jacques Krabal, député de l’Aisne.
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.
Ok