Débat "L’eau à découvert 150 contributions sur les enjeux de l’eau" // 13 avril 2016 Débat "Bilan annuel des passations de contrats de délégation de service public" // Compte-rendu disponible Face aux enjeux climatiques et alimentaires : Réinventer les relations Eau-Agriculture" // Synthèse bientôt disponible

L’eau est un élément indispensable à la sécurité alimentaire et à la nutrition. L’agriculture irriguée représente 70 pour cent de l’ensemble des prélèvements d’eau dans le monde, eau de surface comme eau souterraine. Comment faire face à un accroissement des besoins alimentaires de 60 pour cent à l’horizon 2050 tout en préservant les équilibres écologiques et sociaux ?

L’agriculture, premier consommateur d’eau, est aussi souvent pointée du doigt comme le premier gaspilleur. Dans de nombreux systèmes d’irrigation, 60 pour cent de l’eau prélevée se perd avant son utilisation. Par ailleurs, l’Europe consomme 10 millions de tonnes d’engrais par an, laissant souvent la question des pollutions diffuses engendrées sans réponses appropriées. Le changement climatique bouleverse les équilibres géographiques et saisonniers, menace la production agricole et la sécurité alimentaire, exacerbe les tensions, créant des incidences dans ce rapport déjà complexe entre le monde agricole et l’eau. Gérer plus efficacement les ressources, répondre aux besoins, anticiper les conflits d’usage s’imposent désormais à tous.

Pour cela, il faut réinventer les liens entre l’eau et l’agriculture face aux enjeux climatiques et alimentaires, promouvoir une nouvelle approche des relations avec l’eau verte et l’eau bleue, appréhender les besoins pour l’agriculture de demain, et rechercher de nouvelles coopérations pour une meilleure qualité de l’eau.

Une fois les projecteurs de la COP21 éteints, le CFE a organisé un débat à travers un regard croisé entre les acteurs de l’eau et le monde agricole.

Face aux enjeux climatiques et alimentaires, réinventer les relations Eau-Agriculture

CFE_Janvier2016_invit

 

Le Cercle Français de l’eau s’est tourné vers l’avenir en proposant une réflexion sur les bonnes pratiques et les expériences de nos voisins européens. Comment s’inspirer des modèles qui semblent fonctionner hors de nos frontières ? Peut-on prendre exemple sur la politique néerlandaise de prévention des inondations ? Dans le modèle de gestion anglais, privatisé, centralisé et régulé, comment traite-t-on la gestion à long terme des infrastructures les plus vieilles du monde ? Comment les agences de l’eau allemandes de la Ruhr développent-elles une gestion de l’eau reterritorialisée et renaturée, novatrice et durable ? À travers quelques thématiques choisies, le Cercle Français de l’eau vous invite à une réflexion sur ce que pourrait être une gestion territoriale de l’eau durable et efficace, qui intègre les questions sociales, environnementales et économiques.

Retrouvez les présentations de Richard FRANCEYS, Pierre ROUSSEL, Marleen VAN RIJSWICK et Mario SOMMERHÄUSER

A l’occasion de l’entrée en vigueur en août 2014 de la Convention de New York (1997), et de la « mondialisation » de la convention d’Helsinki de 1992 (en 2013), le Cercle Français de l’eau a organisé un débat autour de ces outils internationaux de coopération.
Quel est l’intérêt des conventions internationales et quels sont les moyens nécessaires à leur mise en œuvre ? Quelle coordination entre les deux conventions ?

Avec la participation de Jean-François DONZIER, Directeur Général de l’Office International de l’Eau ; Xavier STICKER, Ambassadeur délégué à l’environnement, Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International ; Alexandre TAITHE, Chargé de recherche, Fondation pour la recherche stratégique ; Marie-Laure VERCAMBRE, Directrice du programme L’Eau pour la Vie et la Paix, Green Cross International.

Télécharger le compte-rendu

Le thème du prochain colloque du Cercle français de l’eau, qui aura lieu en janvier 2017, est d’ores et déjà arrêté : Quelles priorités pour l’eau en France à l’horizon 2025 ?

Alors que les sujets de l’eau tendent à disparaître des principales préoccupations gouvernementales, sociétales, ou encore à être dilués parmi d’autres sujets, le Cercle français de l’eau se propose de faire un bilan de la gestion de l’eau en France et constituera une vision prospective pour une meilleure gestion.

Comme chaque année, le CFE organise un grand débat. Quelques jours après la COP22, le CFE réunira un panel de grands témoins et experts…