L’eau pour l’énergie, l’énergie pour l’eau

Un lien indissociable, une forte interdépendance
Pendant longtemps, les relations entre l’eau et l’énergie se sont limitées à la question des barrages et de l’hydroélectricité. Leurs différences de production, de transport, de distribution ainsi que la nature des produits ont contribué à éloigner les deux secteurs, malgré leur interdépendance naturelle : il est, en effet, impossible de produire de l’eau potable sans énergie, et il est impossible de produire de l’énergie sans eau, de toute nature qu’elle soit : fossile, électrique, hydroélectrique, nucléaire ou même issue des biocarburants.

Des perspectives nouvelles pour un rapprochement
Aujourd’hui, le débat embrasse des champs nouveaux qui tendent à rapprocher les deux secteurs. Le champ politique, avec la reconnaissance d’un droit à l’accès aux services essentiels ; le champ de l’avenir de la planète, avec la gestion des ressources rares dans une perspective de développement durable ; le champ de l’innovation technologique, avec, par exemple, les réseaux intelligents et les stations de traitement à énergie positive… Pour ces deux domaines qui doivent affronter les questions cruciales de rareté et les changements globaux, la question des synergies est aujourd’hui, plus que jamais, d’actualité.

Des synergies possibles et souhaitables

Si la nature des produits a longtemps éloigné les deux secteurs, les modèles économiques tendent aujourd’hui à les rapprocher : poids des investissements, monopoles de réseaux et de distribution, modèle tarifaire, nécessité d’une tarification sociale…
La Ville du futur appelle de l’efficacité énergétique et hydrique, la maitrise des couts, de la mutualisation et de la péréquation. S’il existe une soif de convergences, l’idée de gouvernance commune est dépendante de l’histoire de chacun des pays, comme l’a montré la comparaison entre les situations de la France et l’Allemagne.

Le monde à construire, plus durable et plus social, nous permettra-t-il de nous émanciper du poids de l’histoire comme nous y invite le Grenelle de l’environnement ? C’est la question qui reste en suspension à l’issue des passionnants témoignages et échanges qui ont eu lieu lors de ce colloque.

Le thème « Eau et énergie » sera l’une des questions majeures du 6ème Forum mondial de l’Eau de Marseille en mars 2012.

Télécharger le programme Télécharger la synthèse