Afin de répondre aux nouveaux enjeux, notamment environnementaux, de la politique européenne de l’eau, les pouvoirs publics français ont créé en 1992 une direction exclusivement dédiée au cycle de l’eau au sein du ministère de l’environnement, puis de l’écologie et du développement durable.

Quatre directeurs de l’eau s’y sont succédés au cours d’une période de 16 ans.

En 2008, la réorganisation en profondeur de l’administration s’est traduite par la création d’un vaste Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire (MEEDDAT). La politique de l’eau et de la biodiversité se retrouve désormais au sein d’une Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN).

Ce bouleversement administratif traduit-il un changement de politique ?

Un bref retour sur le chemin parcouru s’impose avant de se projeter dans l’avenir.

Le CFE a souhaité réunir les directeurs de l’eau et leur demander de nous reconstruire le fil rouge de cette politique récente.

Les nouveaux défis se nomment Grenelle 2, plan national santé environnement, bon état des eaux, changement climatique.

Les nouveaux acteurs sont désormais en place.

Ce sera à eux de nous dire comment nous allons aborder cette nouvelle étape. Et si, au delà de la réorganisation administrative, ils inscrivent leur action dans la rupture ou la continuité.

Télécharger le programme Télécharger la synthèse